OBO

23 novembre 2005

Lettre de protestation

A MONSIEUR L’AMBASSADEUR DE France AU GABON  ANCIENNE PUISSANCE COLONIALE

Objet :

Voila il sont partie de plus belle car voila que la fraude est de  retour des cartes d'électeurs portant la mentions a voté sont déjà disponible pour tous les militaires. Nous ne savons plus de quelle paix parle t’on à longueur de journée lors des meetings. Bongo plus que c’est de lui dont il s’agit sache que la population gabonaise ne reculera pas devant les chars qu’il entend masser à différent carrefours de certaines villes du pays notamment Libreville, Port Gentil, Mouila, Oyem pour ne citer que celles là.

Aujourd’hui encore le pouvoir Bongo s’est illustré de la plus sauvage de manière en interdisant un digne fils du pays de père et mère ; de grands parents et aïeuls gabonais de pur sang, contrairement à certains qui sont d’adoptions : suivez mon regard, de se rendre dans la ville d’Okondja pour y animer un meeting de campagne électorale qui plus est une  élection du premier magistrat du pays.

Des actes de barbarie ont été posés par certains éléments à la solde de l’actuel ministre gabonais de finance paul toungui.

Partout où le candidat MAMBOUNDOU est passé, il y a eu refus manifeste des autorités de ces différentes villes en ce qui concerne le lieu du meeting. Libreville refuse le grand stade Omnisport ; Port Gentil le stade Municipal ; Lambaréné idem. Okondja refus d’accéder dans la ville etc. tous cela ce sont des propriétés de l’Etat gabonais encore plus loin de la nation gabonaise.

Que

la France

conseille sont doyen de chef d’Etat parce que tout le monde sait que la légitimité du pouvoir est détenue par Monsieur Pierre MAMBOUNDOU.

QUE bongo SACHE QUE CE QUI ARRIVERA !!! ARRIVERA !!!

UN CITOYEN EPRIS REELLEMENT DE PAIX POUR SON PAYS. « bongo DOIT PARTIR car nous ne voulons qu’il commette d’autres crimes contre l’humanité »

Posté par COUTANKITE à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 novembre 2005

OBO

Monsieur  bongo ne pas sage comme l’ont veux nous faire croire car dans dialogue tolérance et pax riens que par ceux slogan il doit comprendre que après 40 ans de pouvoir et mauvaise gouvernance il doit partirez pour pas faire un demis siècle a la haute magistrature du Gabon c qui ne pas là preuve d’un bon dialogue d’une bonne tolérance et paix donc une mauvaise démocratie.

Les promesses nous somme fatigue car chez le P D G il ne tienne jamais  c comme jésus qui dit je reviendrais et voila 2005 ans toujours pas là      

Le premier  maigre nous a prie une chose fierite  honneur et sur tous dire NON me cette chose  bongo nous l’arrache par la corruption ans faisant de nous des corrompus et menteur a tous no papa maman gabonais cette chose qui nous distingue de tous être humain et homme de couleur

Cette homme c’est coutankite  oui car lui il dise non je me nom coutankite et pas tobi même lorsque on lui a sectionne le pied il disais toujours NON je me nom coutankite cette acte de fierite meme dans le malheur a fais de lui un home droit fier et intègre.

Alors nous aussi disons tous non nous ne voulons plus de bongo levons nous tous  pour redire NON ! Nous ne voulons plus bongo il doit partir même dans la souffrance nous devons dire Non il doit par tire 

Posté par COUTANKITE à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]